Gluten ou fructane?

gluten maladie de coeliaque

Doit-on éviter le gluten si on souffre de SCI?

La diète sans gluten est une nouvelle façon de s’alimenter à la mode. Plusieurs personnes qui sont atteints du syndrome du colon irritable voit une amélioration de leurs symptômes en éliminant le blé de leur alimentation. Il en viennent à la conclusion qu’ils sont intolérant au gluten. Par contre, il ne faut pas trop rapidement en venir à cette conclusion! Est-ce vraiment le gluten qui leur causait des symptômes?

Les fructanes

Plusieurs produits céréaliers qui contiennent du gluten sont également des sources de fructanes. C’est le cas des produits céréaliers faits à partir de blé, d’orge, de kamut, de seigle et de tritical. Les fructanes peuvent également être trouvés dans certains fruits et légumes (ail, oignon, artichaut, etc.) et dans la plupart des légumineuses. Les fructanes sont des FODMAP. Les FODMAP sont des glucides (sucres) qui fermentent dans l’intestin. Ils peuvent causer des symptômes chez les gens atteins du syndrome du côlon irritable. Tandis que le gluten est une protéine. Si vous ressentez une amélioration de vos symptômes lorsque vous éliminer le blé de votre alimentation, vous êtes peut-être intolérant aux fructanes.

La meilleure façon de savoir si vous êtes intolérant au gluten ou aux fructanes est de passer les tests pour la maladie de cœliaque.

Maladie de cœliaque ou Syndrome du colon irritable?

La paroi intestinale des individus atteints de la maladie de cœliaque est endommagée. Ceci cause des désordres gastro-intestinaux tels que de la diarrhée, des gaz, des ballonnements, etc. Les symptômes de la maladie de cœliaque sont semblables à ceux du syndrome du colon irritable. Par contre, les gens atteints de cette maladie risquent de souffrir de carences nutritionnelles dues à une mauvaise absorption des nutriments. Ils sont plus à risque de souffrir d’anémie, d’ostéoporose et de cancer du tube digestif. Le syndrome du colon irritable provoque des symptômes désagréables, mais il n’est pas dangereux du point de vu médical.

La consommation de gluten est essentielle pour permettre un diagnostic de la maladie de cœliaque. Si vous croyez être intolérant au gluten, il est recommandé d’en discuter avec votre médecin. Vous devez faire les examens requis avant de débuter le retrait de celui-ci de votre alimentation. Le diagnostique de la maladie de cœliaque se fait habituellement avec une prise de sang qui dose certains anticorps. Si vos anticorps sont élevés, une biopsie de l’intestin sera probablement effectuée.

Les recommandations nutritionnelles pour les gens atteints du syndrome du colon irritable sont différentes de celles pour la maladie de cœliaque. Les personnes qui ont la maladie de cœliaque devront éliminer toutes les traces de gluten de leur alimentation pour toute leur vie. La consommation de gluten, même en petite quantité , peut empêcher le rétablissement de leur paroi intestinale. Ceci implique donc de vérifier toutes les sources de contamination possible. Tandis que les personnes atteintes du syndrome du colon irritable pourront bénéficier de l’approche FODMAP pour identifier leurs intolérances.

À moins que vous ayez reçu un diagnostic de maladie de cœliaque, il est préférable de demander conseil à un professionnel de la santé avant d’éliminer le gluten.

Autres points importants

Il est important de savoir que les produits sans gluten ne sont pas tous sans FODMAP. L’amarante et la farine de légumineuses sont souvent présents dans les produits sans gluten. Ceux-ci contiennent des FODMAP! Certains produits sans gluten pourraient également contenir de l’ail, de l’oignon, du miel ou du fructose.

Si vous avez la maladie de cœliaque et que vous avez éliminé le gluten, mais que vous avez toujours des symptômes, l’approche FODMAP pourrait vous aider.

Références:

CATSOS, P. «Gluten is not a FODMAP», IBS free.